Loya Champloo et Claudio Rabe au Bisik !

Claudio Rabé et Loya Champloo 2023
Quand :
10 février 2023 @ 19 h 00 min – 23 h 00 min
2023-02-10T19:00:00+04:00
2023-02-10T23:00:00+04:00
Où :
Bisik
44 Rue Amiral Bouvet 97470 Saint-Benoît
Coût :
Entrée 8€ en Prévente Adhérents sur Internet (10€ non adhérents) / 12€ sur place
Contact :
Bisik
0693633939

Rendez-vous en terre inconnue

Le vendredi 10 février, nous recevrons Claudio Rabe pour la restitution d’une résidence de création exclusive qu’il mènera en compagnie de Tsiry et de Njiva, deux artistes malgaches, au Bisik en ce début d’année. En deuxième partie, Loya Champloo, groupe ethno groove polymorphe, poursuivra la soirée pour un voyage en terre inconnue à ne pas manquer.

Originaire de Madagascar, Claudio est connu du public avant tout comme chorégraphe. Artiste pluridisciplinaire considéré comme un ovni du genre, il sera en résidence au Bisik pour un tout nouveau projet qui a germé sur l’île rouge, il sera accompagné de Tsiry à la guitare et de Njiva Andrianantenaina aux percussions.

Le premier EP solo de Claudio Rabe « Taloha », distille la musique traditionnelle malgache à la modernité électro contemporaine ; des rythmes fourmillants de sonorités variées qui emportent jusqu’à l’exaltation du corps.

*** Transe world et Ethno-Groove enivrant ***

Loya Champloo est venu de France hexagonale pour un passage exclusif sur notre île. Le duo composé de Gaïa, chanteuse originaire de la Réunion et Seb’Alien nous promettent une expérience live puissante et enrichissante, qui efface toute frontière et donne un sentiment de liberté intense. Un envoûtement par des sons qui nous plongent dans différents paysages ; des jungles équatoriales aux cascades de l’île de la Réunion, en passant par les temples zen du Japon…

Cette musique, dite ethno-groove , est un élégant mélange de jazz, de rock, d’électro, de folk, et de musiques du monde entier. Plusieurs instruments viennent colorer ce voyage. guitare, mandocello, sitar, kayamb… Des sons qui se mêlent au talent des musiciens s’exprimant pleinement sur scène, et qui déclenchent chez le public l’envie irrésistible de danser et chanter.

Le nom du groupe fait référence au maloya réunionnais “Loya” et “Champloo”, termes empruntés à la langue ryūkyū (archipel du Japon) qui évoquent le mélange et l’improvisation. Leurs multiples voyages riches de tous leurs échanges musicaux, (Congo, Japon, Corée du Sud, Éthiopie, Burundi, Kirghizistan, etc.) ont aussi contribué à l’élaboration de leurs créations interprétées en anglais, créole réunionnais, grec, hindi, japonais…

Deux univers à venir partager impérativement et exclusivement au Bisik le 10 février ! Pensez à réserver !

Vendredi 10 février
Ouverture des portes 19h
Infos / résa au 0693 63 39 39
Entrée 8€ en Prévente Adhérents sur Internet (10€ non adhérents) / 12€ sur place
Buvette et restauration sur place

Achetez vos billets en ligne ! 

***Bios express*** 

Claudio Rabe est originaire de Madagascar. Danseur de formation, il crée et contribue à de nombreux projets à Madagascar, et à la Réunion où il réside actuellement. Il collabore avec de nombreuses compagnies pour lesquelles il compose la chorégraphie. Avec sa troupe My Crew, ils se produisent sur des scènes nationales et internationales. Également auteur-compositeur-interprète malgache, il redonne une nouvelle couleur à sa langue maternelle en fusionnant des proverbes ancestraux à l’argot d’une nouvelle jeunesse. Fusionnant la danse à la musique et la musique à la danse, son corps ne peut être l’un sans l’autre. Bercé par le milieu du rap, hip-hop au début des années 2000, il enregistre de nombreux titres mêlant déjà plusieurs genres musicaux : reggae, dancehall, r&b, rap… « #31# », solo autobiographique qu’il façonne en 2017 où s’entremêle interprétation chorégraphique et musicale, est le préambule de ce projet à découvrir sans faute.

Tsiry est entré dans le monde de la musique au sein de la chorale de l’église FJKM Tuléar à 10 ans. À 13 ans il a fondé un groupe de jeunes musiciens nommé  Tanjona qui faisait des interprétations de chansons folk et pop rock du genre Mahaleo, Ambondrona. Arrivé sur l’île Sainte Marie en juillet 2014, il intègre le groupe Boendy et écume les scènes de l’île. À Tamatave où il vit actuellement, il travaille avec les artistes Shyn et Denise. Il crée son propre label Pamaga et son nouveau groupe Sairy. 

Depuis fin décembre 2022 à ce jour, il travaille sur un projet international avec Claudio Rabe.

Andrianantenaina José Njiva est autodidacte en danse et musique, il travaille depuis 20 ans en tant que danseur, comédien et musicien, avec des chorégraphes professionnels.  Il s’est enrichi auprès de compagnies nationales et internationales renommées. En 2006 il intègre la compagnie théâtrale réunionnaise Talipot pour le spectacle Mâ Ravan. Musicien-chanteur du trio Mamiso depuis 2014, ils multiplient les créations (tournée en France dans les réseaux Jeunesse musical de France avec le spectacle Madame Gascar). A la Réunion ils participent au IOMMA (Marché de musique) en 2017, et au festival OPUS POCUS en 2019. Il poursuit depuis sa carrière avec de nombreux artistes.

Loya Champloo 

Gaïa : Née à la Réunion, Gaïa est chanteuse et interprète depuis aussi longtemps qu’elle se souvienne. Elle a voyagé dans de nombreux pays ce qui a nourri sa créativité et sa passion pour la chanson et les vidéos. Sa voix à la fois douce et puissante fera fondre tous les murs construits autour des genres musicaux. Parfois une guitare ou un kayamb à la main, mais surtout toujours en train de danser et de nourrir l’harmonie.

Les deux albums du groupe Terra Nocta (2019), Kudamono (2020), disponibles sur Bandcamp : https://sebalien.bandcamp.com/ 

Seb’Alien a appris la guitare seul dès l’âge de 11 ans,  écrivant ses premières chansons, organisant des concerts et des festivals. Il est monté sur scène pour la première fois en 2008, à Paris Bercy avec Iron Maiden. Il a tourné dans plusieurs groupes français comme Tedmo Festival, Djone Dow, Bitchaïku, Orion… Il a ensuite eu la chance d’étudier le jazz et l’improvisation, avec d’excellents musiciens tels que Sylvain Courtney, Frédéric Favarel, Jean-Marc Robin, et a fait partie du Big Band de Damien Prud’homme à Metz.

Avec Løya Champloo, ses compositions sont comme un carnet de voyage, empli de langues et de saveurs. C’est une soif qui ne s’arrêtera pas ; et avec beaucoup d’idées d’enregistrement, les prochaines années sont vraiment prometteuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.