Mishko M’Ba Trio et Whatt’s Up au Bisik

Jazz, groove, partage et éclectisme

Le vendredi 7 février, le Bisik mélange les genres et accueille le Mishko M’Ba Trio et Whatt’s Up ! Accompagné de Jérôme Vaccari et Arjuna Mariapin Mishko nous livrera une proposition jazz teinté de rythmes indiens et latins avec toujours la même passion et une virtuosité joyeuse et colorée. Des créations originales à découvrir pour la première fois dans l’Est !
Pour poursuivre cette soirée unique : Valentin Walker, plus connu sous le pseudo de Whatt’s Up quand il mixe. Capable d’ambiancer tout type de dancefloors, Watt’s Up revient d’une tournée en Europe , mais aussi en Asie ( à Jakarta, Bangkok, Singapour, etc. ) et en Amérique du Sud ( à Bogota, La Paz, Buenos Aires, etc.)... et nous invitera à une escapade sonore Electro Wolrld Hiphop et Funk en abattant les frontières musicales avec fracas. Si le courant passe toujours avec un public survolté, c’est que Watt’s Up sélectionne des kicks énergiques et des rythmes groovy que lui seul sait mixer avec ses scratchs inventifs et malicieux teintés pour l’occasion de quelques titres locaux qu’il vient de découvrir !
Une soirée chamarrée, jazz et à danser !

Bio Express

Whatt’s Up
Artiste multi-facettes, passionné par la musique et l’art urbain, Watt’s Up est aussi à l’aise derrière ses platines que bombe à la main quand il peint sous son autre pseudonyme de street-artist « Alias2.0 ». Côtoyant autant la culture hiphop que celle de l’électro, il s’est forgé un univers musical inédit à la croisée des genres. Ses maîtres mots : groove, partage et éclectisme ! Navigant du Jazz-Funk 70’s au Hip-hop accompagné de Musique du monde sur fond d’Electro et Bass-music, Watt’s Up invite à l’escapade sonore en abattant les frontières musicales ! Inspiré par des artistes ou labels comme Chinese Man record, Ghetto Funk label, A-Skillz, Gramatik, Dj Nu-Mark, The Architect, Rôche musique, ou Wonderwheel record, il fusionne de nombreux types de musiques, surtout les plus groovy et improbables. Il offre ainsi au public des expériences et découvertes surprenantes en distillant ses compositions percutantes et mix accompagnés de cuts incisifs et malicieux.
Résident et DJ invité dans des clubs, salles et festivals en France mais aussi en Asie du Sud-Est et Amérique latine, Watt’s Up s’est autant produit en festival de jazz ou musique du monde (Crest Jazz Vocal, Ze Fiestival…) que dans les clubs techno ou hiphop underground de Phnom Penh à Manille (Pontoon Club, Black Market) ou encore en Alliance française et Institut français de Bogota à Jakarta. 
Il a partagé la scène avec des groupes de renommée internationale comme Balkan Beat Box, High-tone, L’Animalerie, L’Entourloop, KDS, The Architect, DJ Manwell, Leeroy Thornhill ou encore Billy Ze Kick, pour ne citer qu’eux. 

Mishko M'Ba Trio
Après avoir présenté ensemble le projet "Jaztafunk - hommage à Jaco Pastorius", Mishko M'Ba et Jérôme Vaccari se sont retrouvés autour d'un projet plus personnel. Bientôt rejoints par Arjuna Mariapin à la batterie et aux tablas, ils forment désormais un trio de compositions originales. Leur jazz est teinté de nombreuses influences, notamment indiennes ou latines. Ils nous offrent une musique virtuose, colorée et contrastée.

Mishko M'Ba
Il a travaillé et enregistré avec de grands noms de la pop, du jazz ou de la world music : Raul de Souza, Khaled, Didier Lockwood, Ziskakan, Barbara Hendricks, Ray Charlez, Paco Sery, Zazie, Johnny Halliday, Pascal Obispo et bien d'autres.

Jérôme Vaccari
Jérôme a enseigné le jazz au collège spécialisé de Marciac, à l'Université de Toulouse et au Centre de Formation Professionnel de la Musique ainsi qu'au Conservatoire de Nouvelle-Calédonie. Parallèlement, il a toujours occupé la scène et croisé ainsi la route de nombreux musiciens comme Sofiane Saïdi, Dave Liebman, Guillaume Lopez, Hermeto Pascoal, Thierry Balin, Laurent Coulondre, Amandine Bourgeois, l'orchestre René Coll, Franck Agulhon, Rosi Garrido...

Arjuna Mariapin
Fils du créateur de Sabouk, lui-même d'une célèbre confrérie de musiciens Péï. Malgré son jeune âge, Arjuna fait déjà partie des batteurs les plus sollicités de l'ïle. Signes particuliers : il rêve de retourner à Berkeley après voir fait un stage là-bas. Il a aussi acquis une étonnante maîtrise des tablas.

Vendredi 7 février à partir de 20H
Buvette et restauration sur place
Infos/résa 0692874572
Entrée 5€ en prévente sur Internet :
Achetez vos billets en ligne !
6€ sur place

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *